The Aerial, c’est l’histoire d’une ascension fulgurante au départ d’un croisement entre un anglais Joe, le prof d’anglais, et Nicolas, Alexis et Antoine, ses 3 élèves.

La Pop est le credo majeur dans l'esprit et l'attitude. Cependant The Aerial emprunte plusieurs axes différents. Ils décident de chanter ensemble dans la tradition pop anglaise (The Beatles, Gerry and The Pacemakers, Herman's Hermits ...), sous les influences de leur génération de la fin des années 80 et du son New-Wave (New Order, The Cure, Depeche Mode, The Smiths …) et avec une perspective de dancefloor actuel (Phoenix, Twoo Door Cinema Club, Friendly Fires.

Depuis la création du projet, The Aerial a été finaliste de plusieurs concours et vient d’être fraîchement promu ‘Découverte du printemps de Bourges 2012 ‘ pour la région Lorraine-Alsace. Le groupe est été programmé sur les principaux festivals 2011 de l'est de la France et a, ou va, partager la scène avec The Amplifetes, Metronomy, Keren Ann, Lilly Wood & The Prick, Yelle, Luke, Beat Torrent, Balthazar, Shaka Ponk, Kill The Young ou encore Birdpen. Il a par ailleurs fait une apparition remarquée dans notre région lors des fetes de la musique à Izel.

The Aerial publie régulièrement des démos de quelques titres, baptisées « Sessions » et les offre en téléchargement libre sur leur site. Né de la génération « Napster », le groupe y défend avec coeur une politique de gratuité. Un EP est en préparation.

Les données changent. Et sans prendre la tangente, The Aerial, né de la génération « réseau » où tout est instantané, veut être actif, en se divisant dans plusieurs sphères : diffuser mensuellement des titres, proposer des sets acoustiques pour ne pas dépendre de leurs instruments, travailler et fractionner des vidéos, des images, avec toujours du mouvement. Dans un sens ascensionnel.